Nairobi, 10 novembre 2016-Une conférence de deux jours sur le renforcement de la coopération judiciaire dans la région des Grands Lacs organisée par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), avec le Bureau de l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Région des Grands Lacs  (O / SESG-GL) a été inaugurée à Nairobi le mercredi 1er novembre 216. Cette réunion porte sur l'établissement d'un réseau de coopération judiciaire entre les  Etats de la région  des Grands Lacs afin de lutter contre les crimes transnationaux et le terrorisme et accélérer la mise en œuvre des mesures de renforcer la coopération judiciaire dans les domaines de l'extradition des fugitifs, des accusés et de l'application réciproque de la justice.

Les procureurs généraux des États membres de la CIRGL  doivent discuter des modalités de mise en place du réseau régional de coopération judiciaire des Grands Lacs qui aidera à promouvoir la mise en œuvre pratique du protocole de la CIRGL sur la coopération judiciaire et renforcera l'engagement pris par les chefs d'État  dans le Pacte de la CIRGL Pacte et l’Accord cadre pour la paix,  la sécurité et la coopération pour la RDC et la Région .

Lors de la cérémonie d'ouverture qui avait comme invité d’honneur  Mme Christine Agimba, solliciteur général adjoint du Kenya,  le Secrétaire Exécutif de la CIRGL, l'Ambassadeur Zachary Muburi Muita, a souligné que la réunion se tiend alors que nous nous préparons à célébrer le 10ème anniversaire de la signature du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs et l'adoption des dix protocoles, y compris le protocole sur la coopération judiciaire qui concerne les droits et obligations de chaque État membre en ce qui concerne la mise en œuvre du Pacte.

«Ce n'est que la mise en œuvre du Pacte de la CIRGL et de ses protocoles et la promotion de la coopération judiciaire qui donneront de  l'essence à la vision des chefs d'État et de gouvernement  pour apporter des changements positifs dans la région en matière de sécurité,  et combattre toutes les formes de crimes "a souligné l'Ambassadeur Muita, ajoutant que « cette collaboration juridique est le seul moyen de créer un véritable climat de confiance entre les Etats membres et de s'entraider les uns les autres pour arrêter toutes sortes de crimes transnationaux”.

Au premier jour de la conférence, les participants ont pu écouter des exposés sur d'autres réseaux régionaux et internationaux existants sur la coopération judiciaire et en discuter. Ils ont également discuté des termes de référence du Réseau de coopération judiciaire des Grands Lacs qui seront adoptés lors de la réunion.

  1. Documents Clés
  2. Centre de Média
  3. Téléchargement