Brazzaville, République du Congo, 9 octobre 2017: La réunion du Comité Régional de Coordination (CRC) des Chefs des services de renseignements et de sécurité des Etats membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) s’est tenue le 9 octobre 2017 à Brazzaville, République du Congo. Elle a eu pour objectif d’analyser et adopter le rapport des experts sur l’évaluation de la situation sécuritaire dans la Région des Grands Lacs. 

La réunion des Chefs des services de renseignement précède celle des Chefs d’état major des Forces de Défense des Etats membres (10 octobre 2017), celle du Comité des Ministres de la Défense (11 octobre 2017) et celle du Mécanisme de Coordination National (les 13 et 14 octobre 2017). La réunion du Comité Interministériel Régional (RIMC) composé des Ministres des Affaires étrangères se tiendra les 15 et 16 octobre 2017 en vue de préparer l’agenda du Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement qui aura lieu le 19 octobre 2017. Le thème du Sommet est « Accélérer la mise en œuvre du Pacte en vue d’assurer la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs ». 

Lors de la cérémonie d’ouverture, l’invité d’honneur, S.E. Raymond Zepherini Mboulou, Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, a rappelé aux Chefs des services de renseignements et de sécurité que les divers défis sécuritaires auxquels font face certains des Etats membres de la CIRGL interrompent leurs trajectoires de développement et que cette situation nécessite la collecte de renseignements fiables et exploitables pouvant contribuer à instaurer la sécurité dans les Etats membres et la région.  

Quant au Secrétaire Exécutif adjoint de la CIRGL, Ambassadeur Vincente Muanda, il a rappelé les défis sécuritaires auxquels fait face la région, notamment les actes de terrorisme, les forces négatives et l’insécurité. Il a noté les défis sécuritaires et politiques qui ont actuellement cours dans certains Etats membres, particulièrement dans l’Est de la RDC, en RCA, au Soudan du Sud, au Burundi et au Soudan et a exhorté les Chefs des services de renseignements et de sécurité à réfléchir sur la situation et à formuler des recommandations aux Ministres de la Défense. Il a félicité la République du Soudan à propos de la levée des sanctions qui lui avaient été imposées par les Etats-Unis, et a fait remarquer que la CIRGL a constamment appelé à la levée desdites sanctions en raison de leur impact négatif sur les populations du Soudan.

Le Président du CRC et Administrateur général de l’Agence nationale des renseignements (ANR) de la RDC, M. Kalev Mutondo, a fait remarquer que les menaces auxquelles fait face la région sont fomentées par des acteurs externes qui provoquent des conflits internes. Par conséquent, il est important que lesdites menaces soient bien analysées et conjurées de manière collective. 

Pour sa part, le Chef des Services de renseignements de la République du Congo, Général Phillipe Obara, en a appelé à des actions collaboratives de la part des Etats membres en vue de relever les défis et les menaces auxquels fait face la région et qui entrave son parcours de développement. 

Au cours du Sommet, la République du Congo assumera la présidence de la CIRGL en prenant la relève de la République d’Angola. La troïka de la CIRGL devrait également être redynamisée.

Téléchager la version du Communiqué en langue portugaise ICI

  1. Documents Clés
  2. Centre de Média
  3. Téléchargement