Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), se sont réunis à Brazzaville, République du Congo, le 19 octobre 2017, sous le thème « Accélérer la mise en œuvre du Pacte en vue d’assurer la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs », pour examiner la situation politique et sécuritaire dans la région, à l’invitation de S.E. João Manuel Gonçalves Lourenço, Président de la République d’Angola et Président en exercice sortant du Sommet de la CIRGL.

Son Excellence Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo, nouveau Président en exercice de la CIRGL et hôte du 7ème Sommet, a souhaité la bienvenue aux Chefs d’Etat et de gouvernement et aux autres délégués en République du Congo. Il a rendu hommage au Président sortant, S.E. João Manuel Gonçalves Lourenço, Président de la République d’Angola, et à S.E José Eduardo Dos Santos, ancien Président de la République d’Angola, pour avoir fait preuve d’excellent leadership au cours de leur mandat.

Le Sommet a rappelé les décisions prises au dernier Sommet Ordinaire tenu à Luanda, Angola, le 14 juin 2016, en vue d’examiner la situation politique et sécuritaire qui sévit dans la région. Il a pris note des progrès accomplis dans la mise en œuvre du Pacte au cours des douze derniers mois qui ont suivi la fin du dernier Sommet.

Le Sommet a félicité S.E. João Manuel Gonçalves Lourenço pour sa réélection en tant que Président de la République d’Angola, et S.E. Paul Kagame pour sa réélection en tant que Président de la République du Rwanda ;

Le Sommet a réitéré sa responsabilité première qui est de trouver des solutions durables aux défis de paix et de sécurité dans la région, et a réaffirmé son ferme engagement envers le Pacte sur la Sécurité, la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs et ses Protocoles;

Ayant examiné les recommandations des réunions du Comité Interministériel Régional (CIMR) des 15 et 16 octobre 2017, de celle du Comité des Ministres de la Défense du 11 octobre 2017, et de celle des Ministres des Mines du 21 octobre 2016, toutes tenues à Brazzaville, République du Congo, le Sommet décide ce qui suit :

Sur la République du Burundi

souhaitent regagner leur pays. Pour ceux qui ne veulent pas rentrer, ils doivent être installés loin de la frontière de ces pays avec le Burundi, en ...(Cliquer ICI pour lire l'integralité du Communiqué)

Cliquer sur les liens en bas pour lire le Communiqué dans d'autres langues:

ANGLAIS

PORTUGAIS

ARABE

  1. Documents Clés
  2. Centre de Média
  3. Téléchargement